23 octobre 2017

Hello le monde,

Retour de week-end peinard…

J’ai continué mes dessins techniques en attendant demain où nous allons apprendre à cintrer.

C’est tout pour aujourd’hui…



19 octobre 2017

Hello la foule,

Ben, …, pas grand chose à raconter aujourd’hui…

J’ai empaqueté les éléments de la cuisine et demain s’il ne pleut pas trop, elle s’en va avec mon bar et mon coffre presque terminé dans le Tarn.

Le peu de menuiserie que j’ai réalisé ce matin est l’encastrement de la poignée du coffre que j’ai libéré de ses fers…

IMG_20171019_093318IMG_20171019_094051IMG_20171019_093310  Je me suis exercée quelques minutes à la défonceuse sur une chute  avant de percer le couvercle et voici le résultat, sans utiliser de gabarit…; pour juste une pièce, je n’allais quand même pas en faire un !!!

Demain matin, je compte compléter mon dossier professionnel puis ménage dans l’atelier et direction Albi pour livrer la cuisine; ensuite, cap sur Cagnac pour déposer le bar et le coffre dans leur nouveau foyer, le mien !!!

Allez, à plus…



18 octobre 2017

Salut les gens,

Ce matin, je me suis attaquée à la plaqueuse à chants et ce n’est pas une mince affaire vu les caprices de cette machine !… Les autres « bécanes » sont plus ou moins complexes à régler, ce qui nous rend la tâche difficile, mais le plaqueuse, elle, elle fait des trucs pas possibles !!!; genre, elle coupe le chant avant d’arriver au bout de la pièce ou elle met trop de colle ou elle bouffe le revêtement…, quant elle fonctionne !!! parce que Madame a ses humeurs…, si elle ne veut pas travailler elle ne travaille pas !!! Une vrai caractérielle !

Aujourd’hui, je suis passée entre les gouttes, elle ne m’a pas embêté. Par contre moi, j’en ai pas raté une !!! Déjà hier avec la multi-broches je me suis bien défoulée dans les crétineries mais là, j’ai atteints mon maximum de c……s ! J’ai tout simplement recouvert de chant les trous des tourillons qui servaient à l’assemblage du socle du coffre !! Même les collègues ont reconnu la grandeur de ma bêtise !!! Donc, il m’a fallu décoller au ciseau à bois les deux chants concernés après quoi, j’ai réparé les erreurs de la machine…

IMG_20171018_161438  Le temps que la néoprène sèche, je me suis occupée de la cuisine d’Emmaüs dont il manquait les crédences. Donc, j’ai récupéré une chute de stratifié et avec la scie murale, j’ai coupé les deux morceaux qui faisaient défaut.

Voilà mon coffre bardé de ses serre-joints qui sèche tranquille dans un coin de l’atelier.

Une fois terminé, j’ai donné un coup de main à ma collègue Sylvie qui pétait les plombs à cause de ses collages trop nombreux par rapport au nombre de dormants disponibles…

 » Et pourquoi tu mets pas plusieurs panneaux sur le même dormant ??  » lui a demandé Fabrice…; le problème a été vite résolu et les collages vite expédiés…, ça tombait bien, c’était la fin de la journée…

Demain, emballage de cuisine, je l’amène vendredi dans ses nouveaux locaux et mon bar chez moi par la même occasion.

IMG_20171018_161448  La voilà toute démontée…



17 octobre 2017

Hello la foule,

Ce jour, retour à la multi-broche …, …, …, … dur-dur !!!

J’ai commencé par faire les trous au mauvais endroit mais les emplacements étaient bons… Puis, je me suis améliorée jusqu’au moment où je me suis retrouvée avec un écart de trois millimètres sur deux séries de perforations symétriques…; Mon collègue Pierre vient me conseiller, me montre la manip et me laisse à mon travail…; J’applique sa méthode et rein ne va !!!

Je change de tactique en abandonnant les assemblages aux rastex au profit des tourillons et je pars sur la blue-max, la deuxième perfo de l’atelier. Je règle la profondeur de mes trous et je place ma pièce…; La mèche me défonce le parement !!! idem sur la deuxième pièce !!! Donc, je me décide à utiliser la perceuse pour réaliser mes perçages pour les tourillons. Pour la suite, comme ce n’est pas le top de la précision je reviens au grand classique du lamello afin de terminer mon coffre.

Demain il me restera qu’à coller les chants, puis à assembler le tout et à laisser sécher sur des dormants…

Sinon, nos potes les tapissières passent leurs examens cette semaine, depuis ce matin…, bonne chance à elles.

A plus



16 octobre 2017

Bonjour le monde,

Reprise tranquille…, un peu de dessin technique histoire de poursuivre la réalisation du dossier professionnel qui nous servira lors de l’examen et démontage de la cuisine d’Emmaüs après quelques réglages de façades de tiroirs, de portes et de remplissages.

Coté examen, nous en savons un peu plus; ce matin le responsable des formateurs est venu pour établir la composition des groupes par tirage au sort. Je me trouve dans le premier, ce qui implique le passage des épreuves la première semaine de décembre. Avec moi se trouvent, Brigitte, Victor, les deux Sébastien, Indiana, François et la mascotte de la formation, Anne-Laure.

Demain si la multi-broche se libère, je vais attaquer les perforations qui me permettront l’assemblage du coffre que j’ai commencé la semaine dernière.

Je vous tiens au jus, comme d’hab !…



12 octobre 2017

Hello,

Alors, aujourd’hui, j’ai terminée la boite à forets et  j’ai commencé un coffre pour l’atelier.

IMG_20171012_162113 IMG_20171012_162152

 

 

 

 

 

 

Voilà la bête…, elle est loin d’être finie; là, j’ai simulé un assemblage pour m’aider à tracer les repères des futures perforations. Les bouts de ruban adhésif servent à ma rappeler les cotes.

L’assemblage se fera aux « rastex » et aux tourillons afin de pouvoir le démonter si nécessaire mais aussi pour réviser les perçages à la multibroches.

Demain matin, normalement mon collègue Pierre utilisera la machine, donc je me cantonnerai au démontage de la cuisine d’Emmaüs laquelle sera livrée le 20 de ce mois.

That’s all folks…



11 octobre 2017

Hello les gens,

Cette fin de semaine, ça va être cool…

La cuisine posée, légèrement rectifiée, je suis passée à la réalisation d’une boite pour ranger mes forets.

Donc, direction les chutes de mélaminé de 8 mm, celui qui nous sert à faire les fonds des caissons de cuisine; puis j’ai fait mon petit croquis histoire de poser les dimensions et l’agencement de la boite. Après quoi, découpe des pièces; la boite sera double, une petite dans une grande, le tout surmonté d’un couvercle à double ouverture. Demain, je retourne au caisson assemblage  » rastex « .

IMG_20171011_165936  IMG_20171011_165948



10 octobre 2017

IMG_20171010_165235

Hello la foule,

Ben voilà…, la cuisine est placée !!!

Bon, de loin on ne voit pas les défauts mais ils y sont !!!

Normalement, dans la configuration finale, le caisson haut sera remplacé par le réfrigérateur.

A part ça, j’ai réalisé les perforations pour les charnières de la porte de placard que j’ai fini de fignoler…

Du coup, demain, je ne sais pas trop quoi faire…, sans doute une caisse de rangement pour les mèches de ma perceuse. A voir…



09 octobre 2017

Bonjour tout e monde,

Lundi peinard…, après mettre trainée par terre deux jours de suite la semaine dernière pour régler les pieds des éléments de la cuisine d’Emmaüs, j’ai passé une bonne partie de la journée à l’intérieur des caissons à batailler avec les charnières !!! Il m’a fallu refaire les percements de trois d’entre elles parce que l’agglo. avait pété, donc pâte à bois, séchage et nouveaux trous de fixations…, puis repositionner la porte…, re-régler les hauteurs…

Je sais pas qui a inventé ces fameuses charnières dites invisibles… mais il a pas fait des merveilles ! quel sac de nœuds !!! pour ne pas dire autre chose……..

Après quoi, je me suis avancée sur mon dossier professionnel en mettant au propre mes dessins du tabouret pliant réalisé ce printemps.

Et voilà …, pas plus; demain, petite séance de ponçage histoire de finir la porte de placard qui nous a prit tant de temps à moi et à Logan. Lui est parti sur un projet perso donc je vais terminer la finition de notre ouvrage commun.

A plus.

 



04 octobre 2017

Salut les gens,

Ce matin, « démoulage » des caissons et grand nettoyage au diluant industriel pour enlever toutes les traces des machines et mes notes au crayon afin de retrouver la blancheur du mélaminé. Je suis assez contente de mes assemblages, je me suis bien améliorée sur ce point.

Ensuite, j’ai commencé la pose de la future cuisine d’Emmaüs Insert d’Albi, sauf qu’ils n’ont toujours pas attaqué les travaux et je me demande si se sera fait un jour !!! Quoiqu’il en soit, de 10 h à 17 h je me suis trainée par terre pour tenter de mettre mes éléments de cuisine d’aplomb et à la bonne hauteur pour l’installation des plinthes. J’ai aussi démonté une porte dont une charnière n’était pas bien mise et j’ai placé deux façades fixes, une pour un placard l’autre pour un faux tiroir.

IMG_20171004_140505  Voilà ma technique pour ajuster les pieds à la bonne hauteur; je glisse une cale en bois de la dimension voulue et je dévisse les pieds les uns après les autres. Sur la photo, on voit que celui du fond n’est pas encore par terre…

 

 

 

En bas, on voit les plinthes posées. Demain, je m’occupe de la crédence et des plans de travail. A +

IMG_20171004_161048



12345...11

RIVES ET VAL DE SEINE |
AFRIQUES |
La Gazette Pro Nature |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DBS Z
| Thepeopleactu
| Actualidee