23 août 2017

Bonjour tout le monde,

Retour en classe ce matin afin de continuer notre apprentissage théorique sur les tenants et les aboutissants des systèmes électriques,  les outils utilisés et surtout les normes.

En pose de cuisine, notamment, tout se simplifie : une ligne pour chaque appareil !!  cela confirme surtout la fin des surchauffes des circuits sur lesquels trop d appareils électroménagers se retrouvaient branchés.

En fin de matinée, nous avons rejoint nos installations de la veille pour les terminer et les tester avec le courant. Comme toujours quand je monte un circuit, depuis la seconde au lycée, une ligne ne fonctionnait pas à cause d’un élément défaillant !!!  C’est mon karma !! j’ai la poisse avec le matériel électrique, cette fois ci c’était l’interrupteur de l’ampoule qui posait problème; une fois remplacé, tout s’est éclairé !!!

Et les cours se sont achevés sur cette bonne note !

Normalement, ils devaient s’étaler sur toute la semaine… mais c’était sans compter sur notre dextérité à l’assimilation de nouvelles données qui devient légendaire dans les annales du centre de formation !

Autant en menuiserie qu’en électricité, notre groupe déjoue tous les pronostics en terminant les programmes avant la date prévue !!

Si on continue comme ça, on va finir l’examen final avant les examinateurs…

Ha, au fait, désolée pour le manque de photo cette semaine mais je joue à cache-cache avec le cordon de mon téléphone…!!!, donc, vous patienterez le temps que je le retrouve, merci.

Allez, à demain.

 



22 août 2017

Hello la foule,

Ce matin, cours théorique en électricité, j’en ai profité pour réviser mes bases…, ça peut aller, je n’ai pas trop perdu !

L’après midi, cours pratique : mise en place d’un d’une ligne comprenant le différentiel et trois divisionnaires, les disjoncteurs pas les commissaires !…, alimentant respectivement pour le 16 ampères une ampoule, pour le 20 A une prise et pour le 32 A un four en attente.

Le tout sur du placo ce qui, compte tenu du stock de poussière que génèrent les perçages dans ce genre de matériaux a empêché toute prise de photo !!!

Demain, ???, sais pas ça quoi on va faire !!!…., sur-prises ???



21 août 2017

Salut les gens,

Journée de reprise toute tranquille …

Mon bar se porte bien, malgré les deux petites étagères qui partent un peu de travers mais bon, pour une première on ne va pas pleurer !!!

Sinon, nous nous sommes tous retrouvés avec plaisir…, sauf les absents mais ils ne sont pas très nombreux !

Sylvie nous a concocté un gâteau à la broche…, du feu de dieu…, demain, Didier amène de la confiture maison de prunelle pour accompagner les restes !! Nous, on ne se laisse jamais abattre !!!

Côté boulot, pas grand chose à signaler car cette semaine on attaque les cours d’électricité ( mardi ) donc, en roue libre durant toute la journée. J’en ai profité pour démonter une partie des vestiaires qui se trouvent à côté de mon établi afin de libérer de la place contre le mur. Cela nous sera utile pour apprendre le montage des cuisines que nous avons fabriquées avant les vacances. Ensuite j’ai poncé un chouya le comptoir de mon bar puis je me suis occupée de faire le dessin technique de la boite à lait commandée par mon beau-frère; il s’agit en fait de fabriquer une mini boite à outils ‘ voir les premiers numéros de mon blog )  dans laquelle il posera les deux pots à lait qu’il utilise pour aller chercher le lait à la ferme.

Demain, on débute donc les cours d’électricité ce qui nous servira à décrocher une  » habilitation « ; pour ceux qui feront de la pose de cuisine, elle sera nécessaire.

Voila, c’est tout pour aujourd’hui…



19 août 2017

Hé bonjour tout le monde,

Me voila de retour de vacances afin d’aborder la dernière ligne droite lundi, avant l’examen.

J’avais laissé mes écritures en vous parlant du montage du bar; c’est fait…, seulement, en fin de journée, lors du « démoulage », mon collègue Victor m’a annoncé que trois éléments n’étaient pas droits !!; une séparation et deux étagères.

Le problème est que le meuble, monté sur des dormants, m’arrivait au niveau des épaules et que par conséquent, je n’ai pas pu contrôler de visu l’intérieur. Je verrai le résultat dans deux jours et nous aviserons à ce moment là.

Sur ce, je vais profiter de mon week-end en famille; bises à bientôt.

 



2 août 2017

Hello tout le monde,

Alors, ce matin, petite séance de ponçage à la fraîche !

J’ai laissé la ponceuse excentrique à Jérémy et j’ai pris la cale pour un ponçage à la main. Rien à voir avec du masochisme, par ces grosses chaleurs, mais j’adore sentir la douceur du bois sous la main quand je ponce, ce que ne permet pas la machine puisqu’il faut la tenir à deux mains. Après la pause, je me suis occupée de la pose des glissières pour les tiroirs.

IMG_20170802_151537  Je vous présente les deux premières, posées avec maestria par votre serviteur !…

Le deuxième a été beaucoup moins glorieux !

J’avais décalé la base du tiroir d’un tasseau !!!

Du coup, retour de la pâte à bois pour reboucher les trous des dominos.

Petite parenthèse, j’ai abandonné les lamellos pour fixer les glissières des tiroirs parce qu’ils se collent sur leur longueur alors que les dominos se collent sur leur largeur, ce qui augmente la prise sur la profondeur de la pièce.

En fin de journée, on avait fini nos perçages et nous pouvions enfin monter à blanc le bar avec ses tiroirs !!!

 

IMG_20170802_165447  Voila la bête…, malheureusement, les tiroirs sont trop petits et la porte du placard aussi !!!

La façade du meuble, par manque de bois ( mauvaise estimation de la superficie de mon meuble ) n’est pas présente et je dois refaire les tiroirs et la porte du placard. Mais, bon, pour une première, la structure est convenable.

Demain je demande un coup de main à Jean-Pierre pour l’assemblage final, c’est à dire le collage définitif, et le plus dur sera fait !

Pour voir le résultat, faudra attendre un peu. Nous sommes en vacances à partir de vendredi et comme je squatte mes connexions internet ( pas assez riche pour me payer le web ! ), je risque de poster mon prochain article d’ici quelques jours.

En attendant, bonnes vacances à tous et toutes.



1er août 2017

Salut tout le monde,

Aujourd’hui, on s’est occupé des assemblages des étagères. Pour commencer, on a prit le montant gauche qui maintiendra trois petits plateaux puis on a poursuivi avec la grande étagère qui s’étend sur les trois quart du meuble, depuis le montant droit jusqu’au montant intérieur.

IMG_20170801_095439  La voila en place surmontée du niveau à bulles.

Après quoi, on s’est attaqué à la séparation que vous pouvez voir en dessous de l’étagère…

 

 

 

 

IMG_20170801_110336  Du coup, on en a profité pour monter le meuble à blanc histoire de vérifier si on avait bien travaillé !

Ben oui et non !…

En fait, nos assemblages sont corrects mais j’ai trouvé des éléments hors cotes !!

Les façades des tiroirs sont à retailler ainsi que la porte du placard…, quand aux chanfreins, certains ne sont pas au bon endroit !

Re-belote à la toupie en début d’après midi et là, catastrophe, tout part de travers; résultat : les façades des tiroirs à refaire à l’occasion, bien que nous ayons essayé de cacher la misère en les retournant.

Pour couronner cette demi journée de malheur, en creusant les emplacement des lamellos sur le montant intérieur pour fixer la tablette haute ( le comptoir ) on a oublié de prendre en compte une épaisseur et donc direction la pâte à bois afin de combler les trous.

Demain, on va toucher du bois pour éviter de faire des bêtises !!!

Au fait…, vous vous rappelez le petit tabouret avec l’assise en lattes ???

IMG_20170731_193016  Ben voila !!! ma mère l’a adopté !!!

A plus.



31 juillet 2017

Bonjour la foule,

Séance lamellos ce matin…, après avoir cogité ce week-end, j’ai entrepris de consolider le montant intérieur du bar; à cause du manque de bois, il se compose de deux morceaux de panneaux d’inégales longueurs, le plus grand supporte la grande étagère et l’un des tiroirs, le plus petit sert juste de séparation et de soutien pour la tablette haute ( le comptoir ). J’ai donc décidé de rajouter deux tasseaux de part et d’autre afin de faciliter l’assemblage final et surtout d’aider au maintien de la structure.

Donc, pendant près de trois heures, on a percé nos emplacements de lamellos, bien réfléchi aux endroits où il fallait les positionner pour enfin coller tous les morceaux, mettre sur les dormants et serrer pour le séchage.

L’après midi, réalisation des chanfreins sur les éléments qui composent le bar : les tablettes haute et basse, les montants, les étagères, les façades des tiroirs, la porte du placard.

IMG_20170731_142631  Le réglage a été un peu difficile, ça faisait longtemps qu’on avait pas utilisé cette machine et pour couronner le tout, une des roues de l’entraineur est voilée, donc, elle déviait les planches créant un chanfrein diminué sur la fin.

De fait, nous avons dû repasser chaque pièces 2 à 3 fois afin d’avoir une taille identique sur toute la longueur, notamment sur les petites pièces telles que les étagères.

Pour les grandes, il suffisait de les pousser pour que l’outil travaille comme il faut.

IMG_20170731_142649  Voila Jérémy occupé à chanfreiner une pièce tout en la maintenant bien plaquée contre le guide de la toupie.

 

En fin de journée, nous avons repris la bonne vieille machine à lamellos pour continuer nos assemblages mais cette fois pour les étagères côté gauche du bar.

 

 

IMG_20170731_165243  Voilà le résultat…

Le côté pas fini recevra le montant intérieur de ce matin…mais il faut le fignoler encore : coupe à la cote notamment.

Allez, c’est tout pour aujourd’hui…



28 juillet 2017

Bonjour le monde,

Ce matin, galère !… La toupie du 1er atelier était prise par Anne-Laure et la machine à lamellos était monopolisée par Cyril, donc, nous sommes allez voir la toupie numérique du deuxième atelier, même si son entraineur est défaillant ! De fait, on a essayé plusieurs minutes de la régler pour faire nos chanfreins mais l’exercice s’avérant trop dangereux, nous nous sommes repliés vers mon établi, tout dépités.

Il y a des jours, comme ça qui commencent pas très bien !…heureusement, Cyril en a vite terminé avec la machine et nous avons pu commencer l’assemblage de la structure du bar.

Au final, on a réussi à monter à blanc les traverses hautes et basses avec les montants. Bien sûr, le meuble en ébauche branle de tous les côtés, mais il faisait bonne figure auprès de mes collègues qui attendent avec impatience l’achèvement de mon travail pour l’essayer !!!

Peut-être arriverons-nous à le terminer d’ici jeudi prochain, parce qu’après, nous prenons quelques jours de congés bien mérités…



27 juillet 2017

Hello les gens,

Quoi de neuf aujourd’hui ??

Ben rien…, on prend les mêmes choses et on les continue !

Ce matin, les tiroirs, on a fabriqué les glissières avec des tasseaux de frêne qui seront maintenus sur les montants du meuble soit par des tasseaux, soit par de petites équerres métalliques. Un ponçage très fin facilitera la course du tiroir et au besoin, un passage de paraffine augmentera son efficacité. Ne pas oublier le petit tourillon en bout du tasseau pour l’arrêter à l’arrière et surtout les taquets placés sur le dos et la tablette supérieure qui éviteront au tiroir de me rester dans les mains à chaque fois que je le tirerai !!

A part ça, ponçage à la main des éléments des portes-verres, au 100 puis au 240 pour un aspect très doux et une meilleure glisse des verres; puis on a commencé à les coller.

On aurait pu terminer le ponçage à la double bande mais Jean-Pierre se servait du compresseur pour appliquer du vernis et monopolisait toute la puissance ! donc, la ponceuse était inutilisable !!! Demain, peut-être …

Allez, à plus…

 



26 juillet 2017

Salut la compagnie,

Alors, ce matin, on a collé les deux dernières étagères qui restaient en plan puis on est passé aux tiroirs !

Par manque de bois, on s’est rabattu sur des chutes de mélaminé blanc héritées de la cuisine d’Emmaüs pour fabriquer les caisses. Pour les traverses, du 16, pour les fonds et les dos, du 8. Une fois coupées aux mesures, nous sommes passés à la toupie afin de réaliser les rainures sur les traverses, elles serviront à maintenir le fond de chaque tiroir. Puis avec la machine à lamellos, on a percer leurs emplacements pour l’assemblage.

Après un savant montage à blanc, on s’est aperçu qu’une des caisse n’était pas trop d’équerre, ce qui promet de sérieux moments de non-rigolade lors du serrage sur les dormants…, mais bon, on verra bien !

On perce les trous pour les vis qui tiendront la façade en massif et on s’attaque au collage, serrage, sur les dormants. Pour se motiver un peu, on commence par la caisse récalcitrante ! Résultat des courses, un assemblage au poil, nickel-chrome !!! Super confiants, on attrape la seconde et manque de bol, mauvais équerrage !! J’y suis restée un quart d’heure à essayer de bidouiller d’un côté et de l’autre avec mes serres-joints et mes dormants pour la redresser, pas moyen !! Du coup, j’ai fait un compromis entre les défauts et basta !!! Au final, une fois bien sèche, ça avait l’air pas trop mal…mais je n’ai pas osé reprendre l’équerre pour vérifier !

L’après midi, on s’est occupé des portes-verres, qui se composent de deux tasseaux assemblés en forme de « T » renversé. Donc, découpes à la scie à format pour la mise aux cotes.

Et se sera tout pour aujourd’hui…



12345...8

RIVES ET VAL DE SEINE |
AFRIQUES |
La Gazette Pro Nature |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DBS Z
| Thepeopleactu
| Actualidee